Le carnaval haïtien tourne au drame

Article : Le carnaval haïtien tourne au drame
Étiquettes
17 février 2015

Le carnaval haïtien tourne au drame

drame carnaval

 

Le groupe à tendance rap haïtien Barikad Crew (BC) a été victime d’un grave accident à Port-au-Prince, au deuxième jour du carnaval. Pas loin du palais présidentiel, le char du groupe a été touché par un câble électrique à haute tension. Un bilan non confirmé fait état de 15 morts et de 87 blessés, dont des membres du groupe. Le comité organisateur a mis met un terme au carnaval après ce drame .

  

C’est la nouvelle qui fait couler beaucoup d’encre en Haïti. Le carnaval a été annulé à son deuxième jour après un grave accident. Dans la nuit du 16 au 17 février, sur un char, le groupe Barikad Crew participait au défilé quand le char a été percuté par un câble électrique à haute tension. Il était 2 h 48 heure locale. Un bilan partiel et contesté indique 15 morts et  87 blessés. Parmi les blessés, le rappeur Daniel Darius dit Fantom qui a été rapidement transporté à l’hôpital. Il est pour le moment dans un état stable d’après les dernières nouvelles.

Des vidéos amateurs tournant en boucle sur les réseaux sociaux montrent des scènes particulièrement choquantes. Selon certains témoins, l’ambiance était chaude. Un des artistes sur le char a décidé d’allumer un spray fumigène en dessous d’un câble électrique. D’autres témoins affirment que ce serait le micro de Fantom qui a attiré la tension électrique. Ce dernier, effectivement, se tenait très près du câble (toujours ce que l’on peut voir sur les vidéos).

Du coup, la panique s’est propagée aux abords du char entrainant une vague de personnes sous ce dernier. Les dommages collatéraux sont considérables. Des services ambulanciers ont vite été dépêchés sur les lieux et ont porté secours aux victimes. Le comité organisateur a vite annulé les festivités.

Ces évènements dramatiques se produisent couramment dans les carnavals haïtiens. Un incident similaire était survenu en 1998 au moment du passage du groupe racine « RAM ». Mais, le bilan n’a jamais été aussi important selon le quotidien de la capitale, Le Nouvelliste.

C’est la deuxième fois que Barikad Crew a connu un drame. Le le 8 juin 2008,  quatre chanteurs du groupe se sont tués dans un terrible accident de la route.

Partagez

Commentaires

Abdoulaye Bah
Répondre

Quelle horreur! J'ai connu l'extase dans laquelle les haïtiens vivent ces jours de Carnaval, avec les orchestres qui sillonnent les rues accompagnés de milliers de gens, chantant et dansant. Passer de cette immense joie de vivre à une telle tragédie! Pauvres frères et amis, je compatis à votre profonde douleur.

Hadson Archange ALBERT
Répondre

Merci Abdoulaye !!!

jean wilson Laveus
Répondre

Je vous souhaite mes sympathies a tous les
Personnel qui son frappe lors de cette
Trajedi ancore mes condorleance au victime